Focus sur le gamelan balinais

Focus sur le gamelan balinais

Lorsque vous serez à Bali, vous aurez sans doute l’occasion d’assister à un spectacle traditionnel comme un théâtre d’ombres, de marionnettes ou de danse. Dans ce genre de représentation, il y a toujours le fameux orchestre nommé « gamelan » qui accompagne les interprètes dans leur show.

L’origine du nom et les différents types de gamelan

Gamelan a été tiré du mot malais « gambel » qui signifie « frapper ». Ce nom n’a pas été choisi au hasard, car lors d’une représentation artistique dans lequel il y a un gamelan, c’est toujours le son des percussions qui se fait le plus entendre. En général, l’orchestre se compose d’environ 25 musiciens, notamment pour la version la plus populaire et la plus moderne du gamelan appelée « Gong kebyar ». Quand le nombre de musiciens est compris entre 35 et 40, l’orchestre est alors nommé « Gond Gede ». Il s’agit de la forme la plus traditionnelle du gamelan. En ce qui concerne les instruments, ceux-ci sont généralement faits en bronze ou en cuivre. Par ailleurs, quand le gamelan est utilisé lors des crémations, il est alors nommé « gamelan angklung ». Enfin, lorsque l’orchestre se compose uniquement de femmes, dans ce cas, on parle de « Bumbung Gebyog ».

Les différents instruments utilisés

Avant chaque représentation, le gong-mère, l’instrument principal est d’abord vénéré et béni. On lui présente même quelques offrandes. Selon la croyance des locaux, un manque de respect envers cet instrument pourrait nuire à toute la représentation. En outre, les autres instruments utilisés durant les représentations sont le kendang, la suling, l’ugal, le rebab, le kempur, le ceng ceng, le temrompong (ensemble de gongs horizontaux), le kempling, etc. À la fin du spectacle, les instruments de musique ne suivent pas les musiciens, mais restent à leur emplacement initial c’est-à-dire à l’endroit où s’est déroulé le concert, le théâtre, la danse ou encore la cérémonie.

L’apprentissage du gamelan

Il faut savoir que les musiciens d’un gamelan balinais ne sont généralement pas des professionnels, mais ceux-ci sont souvent au service de leur communauté. Une autre des particularités de cet orchestre est qu’il n’a pas de chef. D’ailleurs, quand vous verrez les musiciens à l’oeuvre, ne vous attendez pas à entendre une musique bien ordonnée comme en occident. Cela est surtout dû au fait qu’à Bali, on n’utilise pas les notes habituelles (do, ré, mi, fa, etc.) dans un gamelan pour la simple raison que celles-ci n’existent pas tout comme pour les partitions. Les membres d’un gamelan apprennent à jouer ensemble dès leur plus jeune âge.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Alice de "Bali circuits". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+(33) 09 70 19 62 82