Les offrandes

Les offrandes

En visitant Bali, vous ne pouvez que remarquer sur les trottoirs ces petits paniers en feuille de palmiers qui contiennent toutes sortes de choses: des fleurs, des grains de riz, des biscuits, des cigarettes, de l'encens… Ce sera même un exercice permanent que d'éviter de les piétiner car ils imposent immanquablement le respect. Ce sont des segehans, des offrandes.

Les offrandes, un rituel quotidien

Vous assisterez peut-être le matin ou le soir, à la dépose de ces offrandes aux entrées des magasins, des restaurants, des cafés, des hôtels, des maisons… C'est un rituel quotidien essentiel à la vie religieuse des Balinais, le plus souvent effectué par les femmes. Arrêtez-vous un instant et observez la grâce des gestes qui accompagnent ce rituel. Notamment lorsque la personne y verse du bout des doigts des gouttes d'eau bénite. Elle est concentrée, focalisée sur l'acte et récite les prières malgré le bruit, les piétons, la circulation…

Les occasions de faire des offrandes

À Bali il y a des offrandes pour de nombreuses occasions, célébrer les Dieux ou les ancêtres, apaiser les démons… C'est ainsi que vous croiserez sur la route des autos ou des motos couvertes d'offrandes faites en l'honneur de Brahama, le Dieux des objets animés de métal. Vous les verrez aussi peut-être sous la forme de somptueuses corbeilles de fleurs et de fruits, portées sur la tête de femmes en procession allant célébrer l'anniversaire d'un temple. Certaines de ces offrandes peuvent avoir demandé des heures de confection.

Revenons aux petites offrandes que l'on piétine sur le trottoir. En fait elles sont le pendant d'autres offrandes parfois moins visibles, déposées cette fois sur les autels en hauteur. On peut parfois en voir s'empilant par centaines sur les autels à l'entrée des temples où sur les arbres sacrés. À Bali tout est équilibre et si l'on rend hommage au Dieux ou aux ancêtres avec ces offrandes placées en hauteur, il ne faut pas oublier les démons ! C'est à leur attention qu'on en dépose les segehans sur le sol.

  Les offrandes  

Autrefois, les petits paniers de feuille, que l'on nomme canang sari, étaient confectionnés dans chaque famille, aujourd'hui on les achète à des vendeurs ambulant. Le matin tôt, vous les croiserez dans les rues effectuant leur tournée (se lever tôt est souvent un excellent moyen d'approcher la vie authentique d'un pays).

Quelles offrandes pour les Dieux et les Démons ?

Les paniers destinés aux Dieux sont remplis de pétales de fleurs, de riz, de nourriture sucrée, elles sont aspergées d'eau bénite en des gestes magnifiques et codifiés, puis on y ajoute un bâtonnet d'encens qu'on allume. La fumée permet aux offrandes de monter pour atteindre les destinataires de l'offrande

Les paniers d'offrandes destinées aux démons sont remplis de choses souvent moins ragoûtantes, tout ceci n'est pas grave car ces démons sont avant tout voraces et ne distinguent pas vraiment les bonnes choses des mauvaises, aux contraires des Dieux qui sont très raffinés !

Si vous piétinez un Segehan, ne vous formalisez pas, ce n'est pas très important, c'est l'acte de déposer l'offrande qui compte, ensuite, que les chiens s'en nourrissent, ou que le vent les éparpille n'a plus d'importance. Les offrandes seront balayées le lendemain matin et remplacées par d'autres.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Alice de "Bali circuits". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+(33) 09 70 19 62 82