Les restaurants à Bali

Les restaurants à Bali

30 juil. 2019

À Bali tous les sens sont à la fête et ce ne sont pas vos papilles qui le démentiront!

On ne le répètera jamais assez: on mange merveilleusement bien à Bali. Comme pour les arts, l'industrie touristique aidant, Bali a su attirer et intégrer nombre de cuisines et de talents du monde entier. Le niveau de qualité moyen dépasse tout ce que l'on nous propose en Europe, et ce, pour des tarifs de beaucoup inférieurs. On trouve ainsi aisément d'excellents et authentiques restaurants Indonésiens, Thaïlandais, Japonais, Italiens, Australiens...Les ingrédients sont variés, frais, majoritairement produits sur place. La cuisson est minute, les cuisiniers compétents et souvent même, talentueux.

Nous ne parlons pas ici forcément de restauration sophistiquée et de restaurants chics, mais principalement de restauration « quotidienne ». Encore une fois, l'alchimie entre ce pays à la flore riche, à la mentalité ouverte, éprise de beauté et d'attention à l'autre, fait des merveilles.

Et il y a le cadre et le service. Aux délices des papilles, les restaurants de Bali ajoutent de merveilleux cadres : les salles sont souvent dans des jardins fleuris, en bord de plages ou de rizière. Les serveurs déploient des trésors de gentillesse et de disponibilité.

Les différents types de restaurant

Les warungs pour locaux

Il s'agit de petits restaurants familiaux essentiellement fréquentés par les balinais. Parfois de bric et de broc, ils servent des Nasi/Bami Goreng, des Nasi campur, des Satays, des Baby Guling. Très bon marché (moins de 20 000 Rp le repas), reconnaissons que ces restaurants ne correspondent souvent qu'aux critères de goût, de confort et parfois d'hygiène des vrais routards. Mais il serait dommage de les bouder, leur cuisine peut-être excellente et ils sont l'occasion de s'immerger dans la culture du pays. Apporter sa clientèle à ces restaurants est aussi un moyen de favoriser l'économie purement locale, pas toujours à la fête. Dans la même catégorie, il faut ajouter les ambulants. Ces petites carrioles qui parcourent les rues pour vendre soupe, Bami et autres Bakso. Certains ont une réputation qui déplace les connaisseurs.

Les warungs "touristiques"

Dans une gamme de prix supérieure mais toujours basse, jusqu'à 50 000 Rp pour un repas avec boisson, ces warungs se sont adaptés en termes de confort, de carte et de service, aux critères des touristes et des locaux plus fortunés. La carte propose souvent un assortiment de mets balinais et de plats occidentaux (pâtes et pizzas) de façon à satisfaire à peu près tous les goûts et tous les ages. Fonctionnant essentiellement sur les ressources de Bali, même s'ils sont parfois tenus par des expatriés, ils sont à privilégier, car ils alimentent de manière constructive l'économie locale. Le service y est convivial, approximatif, mais tellement disponible et souriant! Pour nous, ce sont les "cantines" idéales. Et on y mange moins cher qu'au Mac Do du coin (et oui, Mac Do est arrivé à Bali !)

Les restaurants touristiques

Clairement orientés vers la clientèle touristique en quête de normes plus rassurantes, ils essaient de s'affranchir du warung pour proposer un environnement et une carte calibrée internationale. Mais pour 100 000 Rp, on reste très au-delà du rapport qualité-prix habituel sous nos latitudes. La plupart se spécialisent dans une cuisine (italienne, thaî, méditerranéenne...), tout en proposant les classiques Balinais.

Les restaurants chics

Parfois hébergés au sein de grands hôtels, ils vous proposent le meilleur de Bali et du monde dans des cadres somptueux. De vrais chefs, le plus souvent venu de l'étranger, y tiennent la cuisine et proposent des cartes créatives reposant sur une cuisine locale/internationale raffinée, pour le tarif d'un bon restaurant en Europe. Même si leur carte et leur réputation peut parfois sembler surfaite en regard de ce que proposent certains warungs, il serait dommage de se priver d'un tel plaisir pendant un séjour sur place. On a peine parfois à voir les serveurs balinais engoncés dans le rôle du maître d'hôtel obséquieux, rigoureux et professionnel, mais tout le monde ne s'en plaindra pas!

Quelques conseils pour bien profiter de votre expérience culinaire

Consommez local !

Efforcez-vous de consommer des produits locaux. Préférez, un poisson, une volaille, un porc produit localement aux viandes de boeuf* et d'agneau qui sont importées. D'une façon générale, tous les produits frais, fruits et légumes sont produits à Bali et en Indonésie.

Soyez patients !

À Bali, on prépare un plat à la demande. Commandez une purée maison au Warung Satia et passez la tête en cuisine : vous les verrez en train d'écraser les pommes de terre à la main.

Assurez-vous que votre commade est bien comprise

Les Balinais dans les warungs ont souvent un anglais assez limité. Un large sourire du serveur ne veux pas dire qu'il a bien compris! Faites lui répéter la commande plutôt 2 fois qu'une, voire même : vérifiez ce qu'il a noté. Recompter l'addition n'est pas toujours un luxe, même si les erreurs sont davantage dues à des erreurs de notation plutôt qu'à la roublardise.

Les enfants au restaurant

Certaines personnes, notamment les enfants peuvent rester hermétiques aux délices épicées des cuisines locales. Nombreux sont les restaurants qui proposent des cartes mixtes ( pizza, pâtes, viandes...). Plus rares sont les restaurants qui proposent des portions enfants. Demandez toujours s'il est possible d'en réaliser et ce sera sans doute le cas. Évitez les légumes et les fruit frais dans les petits warungs ou les ambulants, l'hygiène y est parfois approximative.

Bon appétit !

*Dans les warungs le boeuf est le plus souvent de production locale et souvent excellent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Alice de "Bali circuits". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+(33) 09 70 19 62 82