Bali en famille, bonne idée ?

Bali en famille, bonne idée ?

16 juin 2019

Vous parlez de votre futur voyage à Bali avec votre progéniture, et là vous sentez chez votre un interlocuteur un regard embarrassé qui veut dire : « Mais quel type de parents êtes-vous pour emmener votre enfants si jeune dans ces contrées lointaines, peu développées et forcément dangereuses ».
 Rassurez-vous, voyagez à Bali avec de jeunes enfants n'est pas plus dangereux plus qu’un autre voyage. Au contraire des idées reçues, vous trouverez là-bas un accueil et des expériences sans nul autre pareil pour eux.

À Bali, l'enfant est roi

Bali est, beaucoup plus que d’autres, une destination familiale. À quoi cela tient-il ? Tout d’abord au fait qu’à Bali les enfants sont rois, ils sont l’objet de toutes les attentions, de tous les sourires ; et plus ils sont jeunes, davantage ils y ont droit (vous retrouverez cette même attention en Thaïlande). Pour les Balinais les enfants sont la réincarnation des ancêtres et ils viennent juste de quitter les Dieux, ils sont respectés et choyés, parfois, selon nos critères, au-delà du raisonnable.

Des activités adaptés aux enfants...

À Bali, les enfants sont bien partout, ils ne sont jamais un problème, et pour eux, l’île regorge de choses passionnantes à faire et à voir : La plage et ses vagues, regarder travailler les artisans, les forêts, les rizières, les fleurs, les routes magnifiques et leurs colonies de singes, le shopping (ils adorent tous ces objets colorés et figuratifs), le Waterbom, les cérémonies et les temples emplis de statues fantasmagoriques, les gamelans (n’importe qui arrive à faire de la musique audible avec)...

... vos enfants iront à la découverte la spiritualité à Bali ! Au travers la visite des temples, la rencontre des processions, la musique, l'harmonie de l’homme et de la nature, la beauté et la paisibilité des gens.

... et la paix pour les parents

Et pour les parents, quel bonheur que de finir un déjeuner tranquillement, alors qu’un serveur a décidé de s’occuper d’un enfant un peu impatient. Ou quel plaisir que de simplement entrer dans un magasin ou un restaurant en sachant, que la poussette, ou les petites mains-touchent-à-tout, ne causeront pas une vilaine grimace sur le visage de la vendeuse. 
En fait les enfants fonctionnent souvent comme une sorte catalyseur dans les relations avec les balinais.

Vous pourrez également facilement et à moindre coût trouver une nanny anglophone à qui vous pourrez laisser en toutes confiances vos enfants le temps d'une soirée, ou d'une activité plus aventureuse.

Quelques anecdotes de parents

  • Made le patron et cuisinier du Warung Sobat sortant de sa cuisine pour apprendre le gamelan à nos enfants à la fin de son service et les écoutant avec tendresse.


  • Un jour dans Double Six alors que nous étions attablés au Warung Asia, nos enfants ont disparu de notre vue. On les a retrouvés dans un atelier de peinture. Les peintres (qui fabriquaient des tableaux à la chaîne) leur avaient confectionné des petites toiles sur cadre, donné des pots de peintures et des pinceaux et nos mômes s’étaient installés pour peindre au milieu de l’atelier.


  • Les serveurs du Tekor Bali interrompant leur tache pour apprendre patiemment aux gamins comment tisser des décorations végétales traditionnelles.-

  • Andy, un Beach Boy fêtard qui enseignait le surf à notre fils de 7 ans (sans doute trop jeune pour l’exercice) ; L’attention et la patience qu’il lui portait, il soulevait le surf à bout de bras avec l’enfant allongé dessus pour lui éviter la tasse ou simplement l’appréhension des vagues trop hautes.

Quelques régles simples de sécurité à suivre

Alors bien sûr, voyager avec des enfants dans un pays comme Bali implique un certain nombre de règles qui tiennent du bon sens et du respect de l’enfant lu même.



Le trajet est long de France, c’est presque 24 heures de vols et d’aéroports. Il faut prévoir de quoi les occuper. Plus ils sont jeunes plus le problème est aigu, mais ça se gère : livres, jeux, matériel pour dessiner, lecteur de DVD portable…



Les trajets routiers sont longs et parfois pénibles à Bali. Les points de restaurations sont absents de certaines zones. Il faut savoir programmer son départ et son parcourt en tenant compte de ces impératifs.

Pour ce qui est de la nourriture, les restaurants sont globalement de bien meilleure qualité qu’ici. Il faut juste se méfier de certains Warung un peu bricolés qui pourraient servir des fruits ou des légumes mal lavés. Les Balinais sont plutôt bien au fait de ce genre de problème et les problèmes sont rares. Faites attention que le warung où vous mangez ou prenez un jus a bien l'eau courante.

Il faut penser à faire boire régulièrement les enfants, à les couvrir de crème, prévoir une trousse avec les médicaments pour les petits bobos et les tracas (trousse qu’on peut se confectionner sur place d’ailleurs), les surveiller pendant leurs baignades…encore une fois : rien de ce qu’on ne ferait pas dans le sud de la France.



Bref, si vous avez des enfants, que cela ne vous empêche pas de voyager à Bali. Louez-y une villa, ou un bungalow et prenez le temps de vivre un peu sur place sans trop courir, ils adoreront et cela les éveillera à une culture magnifique et a un sens de l’harmonie unique.
 Bien sûr cela a un coût, mais à prestation équivalente, un séjour d’un mois à Bali est deux à trois fois moins cher que ce qu’on paierait en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Alice de "Bali circuits". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+(33) 09 70 19 62 82