Ubud

À Ubud, préparez-vous à voyager au cœur de la culture balinaise ! De l’artisanat à la musique, en passant par la gastronomie, les traditions s’y perpétuent, tout en réalisant des emprunts créatifs aux courants artistiques étrangers. Ville aux milles et une curiosités, Ubud constitue une étape touristique incontournable d'un voyage à Bali.

Histoire

L’histoire d’Ubud remonte au VIIIe siècle. Selon la légende, le prêtre javanais Rsi Markendya s’installait régulièrement à la confluence des deux rivières traversant la localité de Campuhan pour méditer. À son instigation, le temple de Gunung Lebah fut fondé au fond de la vallée.

Terre fertile en terme de plantes médicinales, la ville fut baptisée « Ubud », de l’indonésien ubad, se traduisant par médicine. Vers la fin du XIXe siècle, les seigneurs féodaux de la famille ksatriya de Sukawati s’y installèrent petit-à-petit. Ils participèrent à la promotion de la cité qui s’était progressivement bâtie une réputation autour de son art.

Dans les années 1920, l’arrivée du peintre et musicien allemand Walter Spies stimula l’évolution des disciplines artistiques à Ubud. L’artiste enseigna à la population locale la peinture, la musique et la danse. Son activité et ses œuvres eurent leur écho à l’étranger, suscitant l’attention de nombreuses célébrités dont Charlie Chaplin, Barbara Hutton et Margaret Mead. Dans les années 1960, l’essor du Mouvement des Jeunes Artistes et l’arrivée du peintre néerlandais Arie Smit apportèrent un nouveau souffle aux créations locales. Ubud devint ainsi le centre culturel de Bali.

Aujourd'hui

Vitrine de la culture balinaise, Ubud regorge de galeries d’art où s’exposent sculpteurs et peintres de tous styles. Au musée Puri Lukisan ou au musée Neka, les collections d’œuvres des artistes locaux et étrangers témoignent de l’évolution historique de l’art local. Jalonnant l’avenue principale (Jalan Raya), les boutiques de bijoux et d’accessoires vestimentaires proposent une série d’articles authentiques pour se mettre au diapason avec la mode balinaise. Les restaurants et bars de la ville vous ouvrent leurs portes pour ponctuer votre séjour de pauses gourmandes riches en goûts et en saveurs.

Bien entendu, les manifestations culturelles ne manquent pas dans cette contrée exceptionnelle. Si certains établissements hôteliers proposent régulièrement des spectacles en soirée, les fêtes se déroulant dans les temples sont nettement plus envoûtantes.

Terre d’évasion, Ubud se découvre de mille et une manières. À pieds ou à vélo, mettez votre casquette d’explorateur et partez à la découverte de la vallée. Dépaysez-vous au milieu des rizières, des collines verdoyantes et des villages typiques !

Bien qu’Ubud paraisse relativement petite, la ville regroupe quatorze villages possédant chacun son comité de direction dénommé Banjar. En ce qui concerne les hébergements, le parc hôtelier d’Ubud comblera parfaitement vos exigences de confort, de tranquillité et d’authenticité. Entre les belles villas perchées à flanc de vallée, les logements en bambou jalonnant les rizières ou les chambres tout confort en ville, les locations se déclinent en une multitude de genres afin de répondre à toute les envies.

Climat

Toute l’année, Ubud baigne dans un climat relativement frais. On n’y est jamais à l’abri d’une averse, alors il vaut mieux vous munir d’un parapluie ou d’un imperméable lors de vos sorties. Dans la journée, la température avoisine les 30 °C, tandis qu'elle tourne autour de 20°C la nuit.

Comment s'y rendre

Bali dispose d’un aéroport international: l’aéroport Ngurah Rai de Denpasar, situé à moins d’une heure d’Ubud. Pour effectuer le trajet, vous avez le choix entre le scooter, le bus, la voiture ou le taxi. Au départ de Kuta (40 km), le voyage prend environ une heure et demie de route.

Comment se déplacer

Les véhicules deux-roues se révèlent les plus pratiques pour vos déplacements à Ubud. Sinon, vous pouvez toujours opter pour la marche, la région incarnant un véritable terrain de jeu pour les adeptes de randonnée.

Que faire à Ubud ?

  • Se balader à pieds, à vélo ou en scooter
  • S’adonner au trek dans les rizières
  • S’initier au rafting sur la rivière Ayung
  • Regarder les spectacles de danse et de musique
  • Visiter les musées, les galeries et les temples
  • Goûter à la cuisine locale dans les restaurants de la ville
Histoire
4 photos

Bonjour

Je suis Alice de "Bali circuits". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+(33) 09 70 19 62 82